Mots-clefs

, , ,

Dans le groupement Canal bd, on communique ; essentiellement par mail. J’appelle ça faire des « répondre à tous » et presque chaque jour ouvrable, un peu de lecture est garanti dans la boîte de réception. Outre les messages concernant des informations professionnelles ou des mises en place de commandes groupées, le dispositif fait avant tout figure d’exutoire et permet de râler et de hurler son mécontentement face à la roublardise des diffuseurs, aux ratés des distributeurs, aux dysfonctionnements constatés ici et là, à plus ou moins petite échelle.

Il arrive néanmoins que des messages de la plus haute importance émanant d’éminents confrères, se distinguent du lot commun. C’est rare comme un jour parfait, c’est bon comme la peau douce. Le mail d’invitation à la découverte, à l’expérience et au partage dont je veux parler s’éloigne des sentiers de revendication dérisoire. Il est signé de mon camarade Franck de la librairie Bulles d’encre à Poitiers et signale aux membres du réseau l’existence d’un petit livre hilarant qu’il vend à tour de bras et que peu connaissent puisqu’il échappe au catalogue de l’équipe de commerciaux d’Interforum avec laquelle nous travaillons. Autrement formulé, nous passons à côté, par ignorance et à cause d’un manque de subtilité de diffusion, de quelques centaines (milliers ?) de ventes potentielles. Par le plus grand des bonheurs, Francky, dans toute sa mansuétude et tout son altruisme, prend la peine de nous signaler le petit bijou de livre que nous ne connaissons pas, chiffres de vente à l’appui. Car nous disposons d’un très bel outil, un observatoire de ventes interne qui nous permet justement de constater ce type de raté et de nous situer par rapport aux ventes réalisées dans leur ensemble. Le conseil de mon ami est simple : commander le livre de Dagsson, le lire, se marrer, le montrer à ses clients, les regarder se marrer, leur vendre…

Trois semaines après son info, Franck m’avoue que je suis le seul à lui avoir répondu et, au regard des ventes réalisées depuis dans le réseau Canal bd, très peu de libraires semblent avoir suivi son conseil, sans doute la faute à la rentrée littéraire et au flux constant de parutions qui n’incite pas à charger ses stocks d’encore un nouveau titre. Peut-être. À moins que se ne soit l’indifférence. Voire la flemme. L’oubli ? À moins que le livre ne fasse rire que nous… Pourtant le ventes ont bien démarré chez moi et je ne mouille pas trop en affirmant que Et ça vous fait rire ? deviendra un titre de fonds à forte rotation dans ma librairie, en attendant le deuxième livre de l’auteur en français, prévu pour le mois prochain.

Monsieur Dagsson est une peau de vache et un sacré moqueur. Un dessin et une ou deux bulles suffisent à camper une situation drôle et méchante. Il dessine très mal mais avec l’intelligence d’utilisation d’un minimalisme qu’il ne peut outrepasser. Une patate et quatre lignes suffisent à camper un personnage, les décors sont quasi inexistants, chaque élément ou détail a son importance comique. Pas besoin d’en jeter plus, le monde est bien cruel et la cruauté de l’Islandais le reflet grossissant du monde.

À noter la très bonne traduction de Mona Claro dans le choix de mots et d’expressions de langage de rue.

Jetez-vous toutes et tous sur ce format poche pas cher, offrez-le autour de vous, aimez, partagez.

Le site :

http://www.dagsson.com/

Le tumblr :

http://hugleikurdagsson.tumblr.com/

Quelques images :

requin

connasse

mince

jean

bières

voiture

comme-chez-toi

chatte

Publicités