Page 22
 
Case 1
Le port de Palais à marée basse. Le ciel est chargé et la mer agitée. Le vent fait se déployer drapeaux et chevelures. Sur la môle Bonnelle (jetée de droite), un peu de monde se presse auprès d’un bac de taille moyenne.
Cartouche (fond coloré) :
Mercredi 27 avril. Le port de Palais.
 
Case 2
Zoom sur l’embarcadère. On reconnaît Ninie derrière la dizaine de passagers prêts à grimper dans le bateau qui compte quatre membres d’équipage, dont un Arabe. Elle est habillée comme un marin, marinière, caban, bonnet. Elle a les mains dans les poches.
 
Case 3
Changement d’angle et caméra subjective depuis la position de Ninie. Quelques personnes la précèdent : une famille, un écolier, des vieux. En arrière-plan, la citadelle. Le commandant est dans la cabine de pilotage ; il y a un homme à l’avant, l’Arabe derrière, et un gros rougeaud d’une soixantaine d’années (lui dessiner un ressort hergéen au-dessus de la tête pour indiquer son taux élevé d’ébriété) devant la passerelle qu’il invite les voyageurs à emprunter en clamant :
– Les passagers pour Houat, on embarque ! Dégainez vos sésames et accrochez-vous, ça va secouer !
 
Case 4
Même point de vue. La file avance, chacun a son ticket à la main, le gros vérifie la conformité des titres.
 
Case 5
Même angle mais Ninie entre dans le champ et présente son ticket au gros, qui regarde surtout ses seins.
 
Case 6
Gros plan sur le gros, sa couperose et son sourire édenté derrière lequel des mots s’échappent :
– Welcome à bord, milady. You can poser your joli cul contre the bastingage, but be careful of the embruns.
 
Case 7
Le bateau quitte le port en envoyant un coup de sirène.
PONNNN ! (sans bulle ni cartouche)
 
 
Page 23
 
Case 1
Dans le bateau, qui ne possède pas de cabine pour les passagers. Plan large qui permet de constater que tout le monde est emmitouflé dans ses vêtements. Ninie est accoudée au bastingage et fait face à la houle, à l’écart et à l’arrière. Encore derrière elle, le marin arabe enroule des écoutes proprement. Il ne quitte pas Ninie des yeux.
 
Case 2
Zoom sur eux deux, le marin toujours un peu en retrait qui a maintenant les mains dans les poches et affiche un air goguenard à la Robert Mitchum. Il dit :
– On se connaît, non ?
 
Case 3
Il est à la hauteur de Ninie qui s’est à moitié retournée et le dévisage. Lui reprend, hors champ :
– Enfin, on s’est déjà vus quelque part, j’en suis sûr.
 
 
Case 4
Contrechamp. On voit le marin, visage sceptique, un sourcil plus remonté que l’autre. Ninie répond, hors champ :
– Je n’en suis pas aussi sûre.
 
Case 5
Même plan. Il se tient le menton en hochant la tête. Une bulle venue d’un autre endroit que celui où se trouve Ninie fait irruption dans la case :
– Mehdi ! Radio !
 
Case 6
Le plan s’élargit. Mehdi se dirige vers le poste de pilotage et jette un dernier regard à Ninie.
 
Case 7
Vue du port de Houat, où le bateau va accoster. Une pluie fine l’accueille.
 
Case 8
Le gros marin (il n’a plus le ressort) fait barrage devant la passerelle d’embarquement. Il dit d’un ton sévère :
– Mesdames et messieurs ! La dernière traversée pour Belle-Île est prévue à quatre heures. En raison du coup de tabac annoncé pour la soirée, il y a de fortes chances qu’on reparte avant, alors, pour ceusses qui veulent pas dormir sur la plage, tenez-vous prêts à partir dès deux heures.
 
Case 9
Même plan. Le gros se racle la gorge alors qu’une main de marin lui tapote gentiment sur l’épaule. Le gros :
– Hum. Alors… Lady and gentleman, the last traversée…
Une bulle en direction d’où provient la main.
– Ça ira, Yvon, ça ira…
 
 
Page 24
 
Case 1
Mehdi aborde à nouveau Ninie alors qu’elle s’apprête à franchir la passerelle.
– Vous faites du cinéma, c’est ça ?
 
Case 2
Elle s’est engagée sur la passerelle.
– Non. En tout cas pas encore.
 
Case 3
Plan sur Mehdi, suspicieux. Il lui crie, alors qu’on la devine s’éloigner :
– Qu’est-ce qui peut bien vous amener ici un jour pareil ?!
 
 
Case 4
La caméra est toujours embarquée. Ninie se trouve au milieu du quai, entre les derniers passagers et des marins qui s’affairent. Elle s’est arrêtée et tournée en direction de Mehdi dont la silhouette apparaît en ombre au premier plan. Elle lui répond à voix haute :
– C’est une surprise. Je vous dirai si elle a été bonne ou mauvaise.
 
Case 5
Du point de vue de Ninie : la jetée, les bateaux qui mouillent au port et Mehdi accoudé au bastingage du bac.
 
Case 6
Du point de vue de Mehdi : Ninie a quitté l’embarcadère et s’éloigne en fond de case alors qu’on découvre les quelques maisons du village.
 
Case 7
Gros plan de Mehdi, les sourcils froncés, qui pianote sur un téléphone dont on ne voit pas la marque.
 
 
Page 25
 
Case 1
Ninie marche le long de la plage nord, les mains dans les poches. Ce côté de l’île est le mieux abrité du vent mais ça souffle quand même. Il pleut.
 
Case 2
Elle franchit une dune qui sépare la plage nord de la plage sud, un peu avant la pointe est. Elle se protège le visage du sable qui vole partout.
 
Case 3
Elle marche sur le sable mouillé de la plage sud, mais avec plus de difficultés que dans la case 1. Elle est à la limite de la perte d’équilibre. La pluie est presque horizontale.
 
Case 4
Finalement, elle se réfugie à l’abri d’un groupe de pins en lisière de la plage.
 
Case 5
Elle est adossée à un pin, une semelle appuyée contre l’arbre à hauteur du genou de l’autre jambe, l’air d’attendre quelque chose.
Je me fais l’effet d’un personnage d’une toile de Hopper.
 
Case 6
Il ne pleut plus. Elle retourne sur la plage.
 
Case 7 (cinémascope)
De gauche à droite : des pins ; la nuque de Ninie en gros plan ; l’enfilade de la plage (axe sud-ouest / nord-est) avec la silhouette d’un homme qui s’avance ; la mer et ses rouleaux.
 
 
Page 26
 
Case 1
Même plan sauf que Ninie est en pied et qu’on peut identifier l’homme qui s’est rapproché : c’est Mehdi.
 
Case 2
Plan sur Mehdi qui fait un geste large d’un bras.
– Venez avec moi ! Faut pas traîner ! On va appareiller.
 
Case 3
Axe nord / sud. Ils sont de face et Ninie donne son bras à Mehdi. Ils longent un chemin sablonneux bordé de genêts et derrière eux s’étale la mer, très agitée.
 
Case 3
Ils ont gagné les premières maisons du village portuaire. Ils se détendent un peu grâce à cet abri ; ils se lâchent et déboutonnent le haut de leurs manteaux. Mehdi lance :
– Ça y est ! Je me rappelle !
 
Case 4
Ils se sont arrêtés et se font face. Mehdi enchaîne, un doigt pointé vers elle :
– Vous êtes la fille qui s’est endormie à moto !
Ninie:
– Comment ça ?
Mehdi:
– La fille qui est passée dans le journal ! Elle a fait un tout droit dans les bois, et sans égratignure, s’il vous plaît. C’est à cause de cette maladie qui fait s’endormir n’importe où, la…, le…
 
Case 5
Même plan. Elle :
– … syndrome de Gélineau.
Lui :
– C’est ça !…
 
Case 6
Plan rapproché sur Mehdi qui montre Ninie d’un doigt accusateur et dit :
– Ben vous voyez que c’est vous !
 
Case 7
Plan serré sur Ninie, taquine.
– Non, c’est impossible. Je ne conduis pas de moto.
 
 
Page 27
 
Case 1
Cette fois, c’est un plan dans un axe sud / nord. Ninie et Mehdi vus de dos s’éloignent entre les maisons blanches qui surplombent le petit port vers lequel ils se dirigent. Mehdi :
– Sans rire, je vous ai déjà vue quelque part. Vous ne vous rappelez vraiment pas de moi ?
Ninie :
– Soyez mignon, laissez tomber.
 
Case 2
Contrechamp. Gros plan sur Mehdi. Il dit :
– Au fait, vous ne m’avez pas dit… Bonne ou mauvaise surprise ?
 
Case 3
Plan sur Ninie. Les mains dans les poches de son pantalon, elle regarde ses pieds avec un sourire triste. Elle lui répond :
– Ni l’un ni l’autre, finalement. Je m’attendais à un moment plus difficile à vivre… On m’a invitée à une séance de tables tournantes mais les esprits ont décliné.
 
Case 4
Plan élargi sur les deux qui continuent de descendre vers le port. Mehdi, la tête tournée vers elle :
– Trop de vent pour les fantômes ?
Elle dissimule un petit rire avec une main.
– On peut dire ça comme ça… Ils semblent avoir privilégié la douceur du foyer familial.
 
Case 5
Ils arrivent à l’embarcadère. Il y a les mêmes membres d’équipage et seulement quatre autres personnes, dont une qui n’était pas du voyage aller. Mehdi secoue une main dans l’air en disant :
– Ouh ouh ouh ! Ça ressemble à une vengeance de bas étage.
Ninie :
– Vous avez remarqué comme tout le monde est tellement susceptible dans ce monde débarrassé de toute forme d’autocritique ?
Mehdi :
– L’enfant roi est devenu grand ! Qu’on lui déroule un tapis rouge !
Case 6
Mehdi s’efface devant la passerelle pour laisser passer Ninie. Il lui fait un clin d’œil et ajoute :
– Après vous, miss, et don’t forget to check your billet !
 
 
Page 28
 
Case 1
Intérieur bateau. Ninie s’agrippe tant qu’elle peut au dossier d’un siège afin de ne pas perdre l’équilibre. Mehdi, toujours derrière elle, fait de son mieux pour l’aider.
– Mais il faut reconnaître que vous poser un lapin un jour comme aujourd’hui, ça n’a rien de glorieux. Une belle fille comme vous, en plus, ça me chagrine…
 
Case 2
Gros plan sur Ninie qui lève les yeux au ciel et dit :
– Pourquoi ? Avec les moches, ça n’a plus d’importance ?
 
Case 3
Le bateau lève l’ancre. On voit Mehdi récupérer l’aussière que lui lance un marin resté à quai. Ninie n’est pas loin de lui.
 
Case 4
Même plan que case 1 page 23, sauf que Mehdi a plus de mal à enrouler l’amarre et que Ninie lui fait face. Il dit :
– Vous ne m’avez pas compris. Je voulais juste souligner le fait que le charme ne s’invite, hélas, que rarement à bord.
Il enchaîne dans une seconde bulle :
– Mais votre gars est quand même un mufle…
 
Case 6
Contrechamp sur Ninie, la tête en l’air, qui dit :
– C’est vrai que Marcel n’a pas la défaite facile, mais…
 
Case 7
Zoom sur son visage. Ses yeux fixent Mehdi ; elle fronce les sourcils.
– Mais pourquoi je vous raconte tout ça, moi ?
 
Case 8
Plongée sur le bateau qui quitte le port et affronte la houle. Une bulle :
– Ma foi, je dois vous inspirer confiance…
Une seconde bulle :
– Et si moi je vous mène en bateau, au moins, vous aurez payé votre place.

 

Publicités