Page 75

Case 1

Plan de Ninie assise dans un des fauteuils, un magazine ouvert sur ses jambes croisées. Cartouche :

Le point commun entre coiffeurs et médecins, c’est le côté rassurant de leur bibliothèque. Les nouvelles sont tellement défraîchies qu’on ne risque en aucun cas l’infarctus… Tiens, tiens…

Case 2

Plan de la page du magazine qui recueille son attention. Une photo de la tour Eiffel dans son habit de lumière et ce titre : Aram se paye Paris

Cartouche :

À une époque pas si lointaine, on adorait ces gens-là…

Case 3

Page suivante du magazine : Al-Issad en tenue traditionnelle, djellaba et keffieh, prend la pose devant son palais.

Case 4

Ninie, de face, les yeux rivés sur le canard, un sourire crispé au coin des lèvres.

Case 5

Même plan, sauf que le sourire crispé a fait place à une expression de grand désarroi.

Case 6

Retour sur les pages du magazine. Nouvelle photo : Al-Issad et sa famille devant les jardins du palais. Al-Issad a la même tenue que sur la photo précédente mais une quinzaine d’années en moins. À ses côtés, une femme voilée porte une longue robe, et derrière eux, deux jeunes garçons figurent avec un turban. La légende indique : « Le prince Al-Issad, son épouse Yasmina et leurs enfants, Abdellatif et Mehdi, dans les jardins du palais princier de Deloupy au mois d’avril 1997. »

Case 7

Zoom sur un des enfants qui n’est autre que le Mehdi qu’on connaît, identifiable malgré un visage adolescent.

 

Page 76

Case 1

Manteau et sac sous le bras, Ninie traverse le salon au pas de course.

Case 2

Plan sur Soizic qui s’essuie les mains dans une serviette-éponge et s’exclame :

– Mais… Madame, j’ai terminé, je suis à vous tout de suite !

Case 3

Extérieur jour. Soizic sur le pas de la porte laissée ouverte par Ninie :

– Madame !

Case 4

Même plan que case 7 page 73 sauf que Ninie court à grandes enjambées en sens inverse, au milieu de la rue et vers le point de fuite.

Case 5

Arrivée place de la République, une voiture l’évite de justesse en faisant une embardée. En incrustation (sans bulle ni cartouche) : PON !!!

Case 6

Dans l’étroitesse de la rue Simon, elle se fraie tant bien que mal un passage entre les voitures qui viennent de débarquer du bac en provenance de Quiberon et les promeneurs du samedi après-midi.

Case 7 (grande case)

Plan depuis l’embarcadère du quai de l’Acadie. À la sortie de la rue Simon, elle a stoppé sa course et reste immobile devant la boutique de location d’autos, cherchant des yeux un taxi. Le soleil d’automne a rempli la terrasse du Bretagne et l’activité qui règne dans le champ rappelle un peu la haute saison.

 

Page 77

Case 1

Plan de l’avant gauche d’un taxi stationné quai Bonnelle, devant la gare maritime. Ninie est penchée sur la vitre de la portière et assène un violent coup sur le toit de la Safrane. Incrustation (sans bulle ni cartouche) : BOM !

Le chauffeur, assoupi devant un journal déplié sur le volant, sursaute :

– Hein ?!

Case 2

Contrechamp et vue de la gare maritime au second plan. Ninie s’installe à l’arrière du véhicule en annonçant au chauffeur :

– Aux Poulains ! Vite !

Dans le même temps, le chauffeur pose son journal sur le siège avant droit et confirme :

– On y va, ma petite dame, on y va.

Case 3

Le taxi s’engage dans la rue Simon encombrée.

Case 4

Gros plan de Ninie assise à l’arrière du taxi, dents mordant lèvre inférieure.

Case 5

Plan du taxi vu de face qui file sur la route et dépasse le panneau « Le Palais » de la sortie ouest.

Case 6

Plan du taxi vu de derrière qui file sur la route et dépasse une intersection dont un panneau indicateur tourné vers la gauche mentionne « Grotte de l’Apothicairerie ».

Case 7

Le taxi est stationné devant le fort des Poulains, la portière arrière gauche restée ouverte, et Ninie s’est jetée dans le chemin qui conduit à sa maison.

 

Page 78

Case 1

Haletante, elle fait irruption dans le salon.

Case 2

Du point de vue de Ninie. Plan du pan de mur où figurait Tempête à Port-Donnant et sur lequel ne subsiste qu’un crochet.

Case 3

Plan sur Ninie, arrêtée et déconfite, l’oreille tendue alors que survient un bruit sourd. En incrustation (sans bulle ni cartouche) : RATATATATA !!!

Case 4

Plan de l’ensemble du fort alors que Ninie, arrivée dans la cour, lève la tête vers le ciel.

FLAP FLAP FLAP !!!

Case 5

Du point de vue de Ninie. Plan en contre-plongée d’un hélicoptère qui survole le fort.

Case 6

Intérieur de l’hélicoptère. Derrière le pilote, Al-Issad et Mehdi. Ce dernier est sans expression, la tête appuyée contre la vitre de l’engin, les yeux dans le vague tandis que le visage de son père qui tient la toile emballée dans du papier kraft sur ses genoux est illuminé de l’éclat de la victoire.

Case 7

Ninie regarde l’hélicoptère s’éloigner quand retentit un son depuis l’intérieur de son sac (en incrustation, etc.) : Bip

Case 8

Plan de l’écran de son smartphone :

de : admin@genevebank.ch

sujet : vous avez reçu un virement

 

 

 

Publicités